Attention
Si vous êtes arrivé sur cette page par le menu principal
n’oubliez pas de fermer les fenêtres après votre visite,
en cliquant sur la croix
 

au contraire si vous arrivez par Google ou un autre navigateur
cliquez sur le bouton retour menu pour y accéder.

Le présent site est protégé par l a Loi fédérale sur le droit d’auteur et les droits voisins.
Toute utilisation non autorisée du matériel présenté sur ce site
fera l’objet de poursuites judiciaires avec réclamation en dommages et intérêts.
Le respect de la législation en vigueur est en outre vérifié par le conseil juridique du site.

Mme Peggy Guex, propriétaire du site et titulaire de tous les droits s’y rattachant,
ne publie sur son site que des documents qui lui appartiennent.

(photos, articles, etc...)

 Page 1 / 2 /  3 /  40 photos

" étrange coïncidence jamais révélée "

Attention Droits d’auteur: à lire cliquez ICI



Photos "Peki D'Oslo" Carrousel

Peki d'Oslo, qui se produisait début des années 60 au Carousel avait comme nom d'état civil Alain Tapp. Amanda Lear a démenti avoir porté un jour ce nom. Pourtant la nomination au grade de Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres (juillet 2006 : taper dans google "amanda tapp + ordre des arts et lettres") mentionne son nom d'état civil : Amanda Tapp. Dans sa biographie April Ashley, personnalité transsexuelle qui se produisait dans le même cabaret, évoque Alain Tapp-Peki d'Oslo, devenue plus tard Amanda Lear pour la vie publique. Coccinelle, dans sa propre biographie, parle d'Alain-Peki d'Oslo-Amanda également. Carmen Martinez Bordiu, personnalité de la jet set espagnole, revient sur les vacances passées chez Salvador Dali à Figueras, où elle a eu l'occasion de fréquenter Amanda Lear avant sa transition, précisant que "Salvador Dali était fou de cette transsexuelle".
Le "mystère" Amanda Lear tourne autant autour de ce passé transsexuel dont elle ne veut pas entendre parler que de son âge : les dates de naissances oscillent entre 1939 et 1946 ou 1948, c'est bien la première date qui semble réaliste si les témoignages, qui se complètent et ne se contredisent pas, disent vrai.
Pour la petite histoire et pour Campanielli, c'est ne rien connaître du transsexualisme et des miracles de l'hormonothérapie et de la chirurgie que de prétendre que le corps magnifique d'Amanda Lear est une preuve : allez voir sur les sites espagnols de l'actrice Bibiana Fernandez (qui a démarré sa carrière sous le nom de Bibi Andersen), personnalité espagnole inspirée d'Amanda Lear, qui est née sous le prénom de Manuel Fernandez, a démarré sa carrière en se produisant dans des shows transformistes, a tourné pour Vicente Arranda (Cambio de sexo) bien avant "l'opération" qui lui a ré attribué des parties génitales féminines, alors qu'elle avait déjà un corps de femme extrêmement bien sculpté, grace à l'hormonothérapie. Elle a tourné plusieurs films pour Almodovar ("La loi du désir", "Talon Aiguille", "Kika") avant de terminer sa transition en passant par la chirurgie à Londres en 1996. Ecoutez sa voix dans les chansons qu'elle a enregistrées dans les années 70 ("Call me lady champagne", "Canto", "Boys will be girls"...) et vous verrez que les points communs avec Amanda Lear sont à ce point flagrants que vous ne douterez plus du passé cette dernière.
Certes Amanda Lear a tiré un trait sur ce passé et c'est son droit de ne plus vouloir entendre parler de sa transition et de son passé transsexuel, cependant c'est un personnage publique, elle a construit sa carrière sur cette ambiguïté, elle a abordé le sujet dans différentes chansons, elle a toujours fréquenté le milieu homosexuel et s'est mariée avec l'ancien petit ami de Roger Peyrefitte (Alain-Philippe Malagnac), tout donc dans sa vie publique dévoile ce que ses propos souhaitent cacher.
Il faut savoir que les transsexuels/elles, une fois la transition effectuée, vivent cette transformation comme une récupération de leur identité de genre, se sentant nés(es) dans un corps biologique qui ne correspond pas à leur identité réelle, et la plupart d'entre eux/elles ne veulent plus ensuite entendre parler de ce changement et se vivent complètement dans leur identité de genre réelle et récupérée.
Je rajouterais que Bibiana Fernandez ne s'est jamais cachée de son passé, quant à elle, mais toute sa notoriété ayant fini par tourner autour de ce concept de transsexualisme et l'obsession de la presse revenant sans cesse sur cette notion, en occultant les talents ou les qualités de l'actrice et de la personnalité de spectacle, a clairement laissé entendre qu'elle ne souhaite désormais plus parler de son identité civile passée et qu'elle regrettait avoir si souvent évoqué le sujet au point de ne plus pouvoir sortir de ce sujet lorsqu'on l'interroge.
On peut comprendre qu'Amanda Lear ne souhaite pas que sa personnalité soit considérée sous l'unique angle d'un passé transsexuel qui n'est qu'un lointain souvenir.

 Ce texte est sous l'entière responsabilité du Sexe des Anges

 











Dessin caricature exécuté par Péki d’Oslo
pour Dany Dan au
Carrousel

Dany Dan

Peki d'Oslo début 60

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo   Amanda Lear



Peki d'Oslo

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo & Coccinelle

Peki d'Oslo

Peki d'Oslo & Coccinelle

bar007_gray_1.gif

Page suivante  2